jeudi 23 février 2017

Quoi de neuf pour mettre à vos pieds ?

Nous commençons à recevoir nos livraisons de nouveaux modèles pour le printemps qui arrive. Nous vous invitons à venir les découvrir dans nos boutiques. Mais savez-vous que nos livraisons actuelles correspondent à nos commandes d'il y a 6 mois ? Il faut bien laisser du temps aux marques de chaussures pour concevoir et fabriquer les nouvelles collections.
Par conséquent, en même temps que nous réceptionnons nos livraisons, nous nous préoccupons de nos commandes pour l'automne et l'hiver prochain. C'est ainsi que nous sommes allées, il y a quelques jours, faire notre choix pour les marques FitFlop et Skechers, les premières à nous montrer leurs gammes automne-hiver 2017-2018.
Ces moments sont toujours des moments intenses et stimulants, car nous avons à cœur de vous proposer ce que nous trouvons de mieux. Nous sommes attentives aux avancées techniques qui apportent toujours plus de confort pour marcher.
Autant que possible, car les prototypes ne sont pas toujours à notre pointure, nous chaussons les modèles proposés, car l'avis de nos pieds est essentiel !
Une fois que les critères techniques que nous nous sommes fixés sont remplis, nous nous intéressons au look. C'est là que les choix deviennent difficiles, car l'esthétique est un sujet tellement subjectif !
Pour vous faire une petite idée, voici des images de quelques uns des modèles que nous avons sélectionnés.
Chez FitFlop, ci-contre à droite, la semelle à densité multiple est toujours aussi agréable sous le pied. On apprécie aussi toujours la légèreté et l'espace pour les orteils et l'avant-pied. Côté design, pour un look sport chic, les "trucs qui brillent" sont incontournables, signes de féminité et de modernité.
Chez Skechers, ci-contre à gauche, pas mal d'innovation également. On conserve les fondamentaux, c'est-à-dire légèreté, souplesse, moelleux sous le pied, avec les semelles à mémoire de forme, ou les semelles "Gogamax" qui évoquent un tapis de yoga, éléments essentiels des gammes conçues pour la marche au quotidien.
Côté design, une nouvelle gamme voit le jour, plus urbaine et plus discrète, qui habille le pied de façon très enveloppante.
Nous espérons que cela vous plaira, autant que cela nous a plu. Pour les découvrir "pour de vrai", rendez-vous dans 6 mois !


lundi 13 février 2017

La marche Xi Xi Hu,
pour faire circuler l'énergie et renforcer les défenses immunitaires

Marcher, on ne le répétera jamais trop, c'est bon pour la santé ! La marche Xi Xi Hu est une pratique issue de la médecine énergétique chinoise, un Qi Gong en marche, qui stimule et dynamise le métabolisme. Je vous invite à venir découvrir cette pratique le samedi 4 mars, au Jardin des Plantes de Toulouse.
Tous les samedis matins, entre 10 heures 30 et midi, un groupe de personnes se réunit dans une des allées du jardin pour marcher ensemble, guidées par une d'entre elles. Il s'agit de marcher selon un rythme régulier, en calant ses pas sur son inspiration (en chinois Xi) et son expiration (en chinois Hu) et en bougeant ses bras et son torse de façon synchronisée. Il n'y a pas une, mais cinq marches, une pour chacun des organes à stimuler : poumons, cœur, rate, foie et reins.
Marche Xi Xi Hu au Jardin des Plantes de Toulouse
La marche Xi Xi Hu s'adresse plus particulièrement aux personnes atteintes par des maladies du métabolisme, notamment par un cancer. J'ai moi-même découvert cette pratique pendant mes traitements pour mon cancer du sein, en 2014. Voici ce que j'ai écrit à ce propos dans mon livre-témoignage "C'est écrit, chroniques de mon voyage au pays du cancer" :
"...Une fois par semaine, un groupe de femmes se réunit dans une des allées du jardin pour pratiquer la marche XiXiHu, emmené par deux ou trois d’entre elles, professeurs de Qi Gong. Pourquoi seulement des femmes ? Bonne question. Qu’en dis-tu, ami lecteur ? 
Ces femmes pratiquent et transmettent cette technique mise au point en Chine par Madame Guo Lin (encore une femme), grande maîtresse de Qi Gong. Guo Lin a elle-même voyagé au pays du cancer et a d’abord développé cette technique pour elle, en accompagnement des traitements qu’elle suivait, puis l’a transmise autour d’elle. Devant le succès de sa méthode, notamment dans des « cas » jugés désespérés par la médecine occidentale, elle a passé le reste de sa vie à enseigner sa méthode partout dans son pays. 
La marche XiXiHu est reconnue partout en Chine, où sa pratique est intégrée à tout traitement anti-cancer, en accompagnement de l’arsenal habituel chirurgie - chimiothérapie - radiothérapie. La marche XiXiHu a franchi les frontières de la Chine et est pratiquée un peu partout dans le monde. Pour te faire ta propre idée, ami lecteur, demande à Google : tu ne manqueras pas de lectures très intéressantes, encore plus abondantes si tu cherches en anglais « walking qi gong ». Et si un jour, en te baladant dans un parc, tu vois un groupe de personnes déambuler avec une démarche curieuse, une respiration rythmée et d’étranges balancements des bras, ne sois pas étonné, approche-toi et rejoins-les. Tu verras, ça fait du bien !"
Marche Xi Xi Hu au Jardin des Plantes de Toulouse
Pour en savoir plus sur la marche, ou plutôt les marches Xi Xi Hu :
Mais le mieux, c'est d'expérimenter, alors rendez-vous samedi 4 mars, à  10 heures 30, au Jardin des plantes de Toulouse. Pour les modalités pratiques et la procédure d'inscription, suivez ce lien : http://www.linscription.com/activite.php?P1=4119

mercredi 11 janvier 2017

Marches Harmonie & Équilibre : programme 2017

Nadine et Isabelle, au nom du Sens de la Marche de Toulouse, vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2017. Que cette nouvelle année vous soit douce, pleine de joie et d'amour.
En ce début de janvier, période propice aux bonnes résolutions, nous vous souhaitons d'inscrire la marche à votre programme, aussi souvent que possible. Nous sommes convaincues que cela sera un excellent moyen du vous faire du bien, des pieds à la tête !
Nous mettons en place notre nouveau programme de marches Harmonie & Équilibre. En 2017, ce sera en principe le week-end suivant le 20 de chaque mois, soit le samedi, soit le dimanche.
Pour commencer, en janvier, ce sera le samedi 21 janvier. Au programme, nous irons découvrir les visages cachés de Borderouge, nouveau quartier au nord de Toulouse, puis nous rejoindrons le centre ville par les chemines de traverse.
Et comme d'habitude, nous parlerons de comment de "bien" marcher et nous le mettrons en pratique, en étant attentifs à nos mouvements, à notre respiration, à nos sensations, à notre présence, pour tirer de la marche encore plus de bienfaits.
Toutes les informations pour vous inscrire se trouvent ici : les visages cachés de Borderouge

Voici les dates pour les mois suivants :
  • dimanche 26 février
  • dimanche 26 mars
  • samedi 22 avril
  • dimanche 21 mai
  • samedi 24 juin
  • samedi 22 juillet
Vous pouvez dès à présent noter ces rendez-vous sur vos agendas. Les informations pratiques pour chaque date seront communiquées en début de chaque mois.

Voici quelques propositions de destination :
  • le Canal du Midi, de Ramonville à Port Saint Sauveur (on ne s'en lasse pas ;)
  • à la découverte du quartier Reynerie
  • Coteaux de Pechdavid
  • Coteaux de Bellevue
  • à la rencontre de l'Ariège et de la Garonne, au parc du Confluent
  • Shirin-yoku en forêt de Bouconne
Donnez-nous votre avis et vos suggestions en commentaires, nous les étudierons volontiers.

Nous sommes déterminées à vous proposer des outils concrets pour vous faire du bien et vous aider à prendre votre santé en main. Nous sommes convaincues que la marche fait partie de ces outils. Il y en a beaucoup d'autres. Aussi, nous souhaitons vous en faire découvrir quelques uns. Donc, en alternance avec les marches mensuelles, nous allons prochainement vous proposer un programme d'ateliers, sur des thèmes variés, animés par des "experts" dans chaque domaine. Pour vous faire une petite idée, voici quelques-uns des thèmes à l'étude :
  • Quels messages peut-on lire dans nos pieds ?
  • Des gestes simples de détente et d'auto-massage
  • Qu'est-ce que la technique Alexander ?
  • Comment préparer une marche longue distance ?
  • Relâcher les tensions par le yoga du rire
  • Méditer, ça s'apprend (méditation guidée)
  • Yoga, respiration et équilibre
  • Marche de santé xi xi hu (dérivée du Qi Gong)
Là aussi, vos suggestions sont les bienvenues. Si vous avez une expérience dans un domaine de ce type et que vous avez envie de la partager, faites-le-nous savoir ! Écrivez-nous à toulouse@lesensdelamarche.fr.



samedi 12 novembre 2016

La loi du marcher

Le week-end dernier, chez des amis, j'ai feuilleté un guide, intitulé le Piéton de Paris, proposant 15 itinéraires de balades pour découvrir des endroits insolites de la capitale. J'ai beaucoup apprécié la préface, intitulée "la loi du marcher" et signée par le designer Philippe Starck. Je vous la recopie ici :

« L'Homme, dans son destin de bipède, est voué à la marche. C'est ainsi qu'il fonctionne le mieux et, en ce qui me concerne, c'est en marchant, comme ça, à vau l'eau, que les idées me viennent. Une question d'oxygénation du cerveau, parait-il.
Lorsque mon ami Jean-Pierre Xiradakis m'a parlé de la collection Le Piéton de... j'ai emboîté (à sa surprise) mes pas dans les siens. Je pense en effet que la marche urbaine est un concept d'avenir, nécessaire au bonheur des cités futures.
D'abord au niveau éthique : le piéton évite l'agressivité. Face au super masse market qui se régale de sa propre diarrhée automobile, l'acte piéton est déjà un acte de rébellion, "des-élitisé", écologiquement honnête. L'usage du vélo, magnifié en temps de grève, n'est qu'un phénomène transitoire. La lutte anti-automobile a toujours existé, c'est une question de civilisation. Dans son Émile, Jean-Jacques Rousseau écrit en 1762 : "J'ai toujours vu ceux qui voyageaient dans de bonnes voitures bien douces, rêveurs, tristes, grondants ou souffrants, et les piétons toujours gais, légers et contents de tout."
Le piétonnisme est noble. Hors des codes de la route, le marcheur est un créateur. Lorsqu'il déambule dans Paris, il anticipe un cheminement idéal, s'inspire d'un guide ou du plan du métro, interroge un passant, prend telle rue, se dirige vers un monument, un café, une vitrine. Dans le formidable labyrinthe parisien, le piéton crée un itinéraire complexe, structure une forme, un objet composé de pas, un design pédestre.
Plus encore : à long terme, la technologie multimédia, balbutiante aujourd'hui, va abolir les déplacements professionnels. Le piéton va réexister. Les moyens de locomotion vont décroître, les axes rouges passer au vert. Les routes vont devenir des chemins et, je l'annonce, les Parisiens fouleront un jour ce qu'ils cachent aujourd'hui dans leurs rêves les plus fous : des sentiers... »


un exemple de trace
dessinée avec les pieds
Merci, Monsieur Starck, de présenter la marche urbaine comme un concept d'avenir. J'aime beaucoup aussi cette idée d'envisager l'itinéraire piétonnier comme un objet, comme une création, comme une trace que l'on dessine avec ses pas. Je rêve également au jour où il semblera naturel à tous de se déplacer en ville à pied plutôt qu'en voiture !

Voici un exemple de trace dessinée avec les pieds, une randonnée urbaine sur le thème "Vingt fontaines dans le centre de Toulouse" :
http://www.sitytrail.com/lang-fr/t/656938. C'est un des parcours que je propose à l'occasion des marches Harmonie et Équilibre.
Avec un peu d'imagination, on peut voir tout un tas de choses dans ce dessin. Moi, je vois la silhouette d'un animal fantastique. Et vous, que voyez-vous ?






mercredi 26 octobre 2016

Récit d'un voyage à pied

Nous vous parlions récemment du coin bibliothèque présent dans la boutique le Sens de la Marche de Toulouse. Encore plus original, nous avons aussi un petit rayon librairie ! Il est pour l'instant très modeste, il ne comporte que 4 titres. Deux d'entre eux sont des livres rares, introuvables dans des "vraies" librairies !

Celui dont je souhaite vous parler ici est particulièrement cher à mon cœur. Il s'agit du récit d'un voyage à pied, depuis Toulouse jusqu'à Marseille. Cette marche longue distance, je l'ai effectuée il y a un an, de mi-septembre à mi-octobre 2015, en 24 jours et environ 480 km. Cette marche, c'est un rêve que j'ai réalisé, un défi que j'ai relevé.

Je sais depuis assez longtemps que la marche est un moyen puissant d'agir pour sa santé. J'en ai fait très concrètement l'expérience en 2014, quand, pendant mon parcours de soins pour un cancer du sein (*), j'ai ajouté, autant que je le pouvais, la marche à mon programme thérapeutique. Je me suis aussi promis à ce moment-là que, dès que je m'en sentirai capable, je partirai plus loin et plus longtemps, pour accomplir ce qui pour moi représentait un pèlerinage thérapeutique, un moyen d'agir en faveur de ma guérison.

J'ai retiré de cette aventure une expérience très concrète de la marche, que je prends beaucoup de plaisir à partager avec les clients qui viennent à la boutique pour y chercher chaussures à leurs pieds, et sont heureux d'y trouver aussi des conseils sur tout ce qui touche à la marche au quotidien.

J'en ai ramené aussi un récit, écrit au jour le jour, au fil de mes étapes, d'abord le long du Canal du Midi, puis le long de la Méditerranée. Ce récit, j'ai eu envie de le partager au-delà du cercle de ma famille et de mes amis. J'ai donc fait imprimer à compte d'auteur un livre, illustré par de nombreuses photographies prises en chemin. Au final, je suis très fière de pouvoir proposer cet ouvrage, intitulé En marche, chroniques de mon pèlerinage de Toulouse à Marseille.

«La marche est pour Isabelle un centre d’intérêt majeur, une marche naturelle, légère, fluide, apaisée, en communion avec la nature, comme avec la ville. Son cancer, loin de l’abattre, la confirme dans cette voie. Elle relie marche et méditation, qu’elle inscrit dans son programme thérapeutique et qui l’aide à surmonter l’agression née en son sein. Après une séquence de soins lourds, elle accomplit un rêve, cheminer seule, de Toulouse à Marseille, sa ville natale. Elle se révèle écrivaine, poétisant son combat, ses envies, ses rêves, par l’écriture et la photographie.»


Carte de l'itinéraire suivi

* Pendant mon parcours de soins, j'avais aussi écrit, dans l'idée de témoigner et de partager mon expérience, pour apporter un discours différent sur le thème du cancer. Cela a donné C'est écrit, chroniques de mon voyage au pays du cancer. C'est le deuxième titre proposé dans notre micro-librairie. Il a été édité par Projet Santé et est également disponible ici : Isabelle marche avec son cancer.

lundi 17 octobre 2016

Des livres pour donner envie de marcher

Dans notre boutique le Sens de la Marche de Toulouse, comme dans toutes les boutiques le Sens de la Marche, nous vous accueillons pour vous aider à trouver les chaussures qui vous permettrons de marcher dans les meilleures conditions possibles.

Plus original, nous vous proposons aussi un coin bibliothèque, dans lequel vous trouverez une sélection de livres sur le thème de la marche. Vous pouvez venir à la boutique pour les consulter, ou même les emprunter, comme dans une vraie bibliothèque !

Il y en a un peu dans tous les genres :
Un petit dernier vient de faire son apparition sur notre étagère, pas si petit que ça, c'est même le plus gros ! C'est Écrivains randonneurs, présenté par Antoine de Baecque. Il s'agit d'une sélection de textes écrits par de grands noms de la littérature, Rousseau, Giono, Proust, Hugo, pour les plus célèbres, « 120 extraits et textes réunis pour retrouver dans la lecture le plaisir de marcher ».

Nombreux sont les écrivains qui sont allés chercher l'inspiration en sortant arpenter les chemins. Se mettre en mouvement, simplement en mettant un pied devant l'autre, est un moyen qui a fait ses preuves depuis longtemps pour favoriser l'inspiration et aider l'esprit à se mettre en mouvement lui aussi. En marchant, la pensée devient plus claire ; pas après pas, les pensées s'alignent, au lieu de tourner en rond.

« Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai fait à pied », écrivait Jean-Jacques Rousseau. Il fut le seul écrivain randonneur à avoir imaginé une écritoire portative qui lui permette d'écrire tout en marchant, mais pas le seul à avoir nourri sa pensée en mettant un pied devant l'autre, loin de là. 
De Pétrarque jusqu'à Jim Harrison en passant par Flaubert, Rimbaud, Proust, Colette, Simone de Beauvoir, Jacques Lacarrière... tous ont écrit des pages inoubliables sur cette expérience qu'ils ont eue en commun avec tous les amateurs de randonnée. 

« A travers ces textes, la marche apparaît comme la meilleure façon d'appréhender le monde, à vitesse humaine, au rythme de sa propre introspection... »


mercredi 14 septembre 2016

Marches Harmonie & Équilibre : prochaines dates


Marcher, c'est prouvé, c'est bon pour la santé. "Bien" marcher, en soignant ses mouvements, en s'appuyant sur sa respiration, en étant pleinement présent, c'est encore mieux. Cela devient un outil thérapeutique puissant ; cela régénère, le corps comme l'esprit !

  • Samedi 8 octobre, pour les visages cachés de Borderouge, bien différents des grandes avenues bordées d'immeubles neufs,
  • Dimanche 6 novembre,  pour les fontaines de Toulouse, une vingtaine de fontaines au programme, des plus connues aux plus confidentielles
  • Lundi 26 décembre, pour la boucle de Ginestous, entre la Garonne, Sept Deniers et Sesquières, dans un vaste espace naturel récemment aménagé.
Je vous propose des itinéraires variés, avec des passages urbains, mais privilégiant les espaces verts et les jardins. J'ai choisi ces parcours pour vous faire découvrir aussi des aspects moins connus de Toulouse. Ils ne sont pas très longs, entre 5 et 7 km, pour me laisser du temps pour vous parler de différentes pratiques de marche dont je suis devenue adepte :
  • "marche portante" (pour revoir les fondamentaux du geste de la marche),
  • "marche afghane" (pour voir comment respirer pour marcher longtemps sans se fatiguer),
  • "marche en conscience" (pour vivre la marche dans le présent, ici et maintenant).
Pour poser des questions particulières : 
Pour vous inscrire :
La participation demandée est de 8 € par personne, avec un acompte de 4 € à l'inscription.